Sécurité des quais de chargement - Protection des personnes

Comment protéger le personnel, les bâtiments et les équipements de quai ?  Comment maîtriser les risques ?

Les opérations de mise à quai et de transbordement génèrent des risques élevés d'accidents. Les principaux risques sont les collisions entre véhicules et piétons, les écrasements contre les quais, les chutes de personnes et d'engins de manutention depuis le quai de chargement. Voici nos solutions pour assurer la sécurité des quais, la protection des personnes et des installations de quai :


I) Risque d'écrasement du corps ou de la tête
II) Risque de collision ou d'écrasement entre deux véhicules
III) Risque de chute de quai en cas de départ intempestif du camion
IV) Risque de chute de quai
V) Risque de basculement des remorques dételées
VI) Risque de glissade sur le pont de liaison lors d'intempéries
VII) Risque de collision ou de chute à l'intérieur d'une remorque
VIII) Protection des bâtiments et du matériel de quai

I) Risque d’écrasement du corps ou de la tête

RISQUES D’ACCIDENTS

 

Attention

AIRES DE TRANSBORDEMENT :
Les opérations de mise à quai et de transbordement génèrent des risques d'accidents graves ou mortels.

 

 

 

 

 


 

NOS SOLUTIONS

A) Niveleurs à lèvre télescopique de 800 mm, STV
La lèvre télescopique permet le franchissement de la zone refuge anti-écrasement. La solution consiste alors à encastrer une rampe ajustable dans la structure du quai et à installer des butoirs permettant de réserver un espace de sauvegarde de 500 mm. Vous répondez ainsi à la norme NF EN 349 relative aux risques d’écrasement du corps humain.

B) Niveleur à lèvre barrière avec zone refuge
Le niveleur BODY GUARD Expresso possède deux dispositifs de protection :
1) Dispositif anti-écrasement des personnes ­pendant la phase d’approche du camion 2) Dispositif à obstacle empêchant la chute d’engins élévateurs. Au repos, l’obstacle permet également de protéger les portes sectionnelles.

C) Ponts adossés avec zone refuge
Ponts très résistants en aluminium ou acier avec châssis monobloc intégrant une zone refuge. Le châssis monobloc permet, de plus, le bon accostage du camion et protège le pont contre un recul anormal des remorques, garantissant ainsi la longévité du matériel.

II. Risque de collision et d’écrasement entre deux véhicules

RISQUES D’ACCIDENTS

Canaliser les camions pour réduire les risques d’accidents
En l’absence de guide-roues ou lorsque ceux-ci sont ­insuffisants(1), il existe un risque d’écrasement pour les piétons entre deux véhicules ou entre un véhicule et un bâtiment. Le risque de collision entre deux véhicules est également plus important.

(1) Un guide-roues doit avoir au minimum une longueur de 2200 mm et une hauteur de 260 mm.

NOS SOLUTIONS

 

A) Guide-roues
Ils réduisent le risque d’écrasement entre deux véhicules et facilitent la manœuvre des camions en assurant un centrage parfait dans l’axe du quai. Cela permet de protéger à la fois les équipements (butoirs, niveleur, sas d’étanchéité, mais aussi le bâtiment en lui-même).

 

B) Balisage par marquage au sol ou par plots lumineux
Les guide-roues peuvent être complété par un traçage au sol d’une quinzaine de mètres sur le devant et par la mise en place de plots lumineux à déclenchement crépusculaire KIGR001 permettant de sécuriser et de faciliter les accostages de nuit.

III. Risque de chute de quai en cas de départ intempestif

RISQUES D’ACCIDENTS

Les quais de transbordement sont des zones à haut risque d’accidents.
Risques de chute du chariot élévateur avant la mise à quai de la remorque ou au cours d’un départ intempestif du camion, suite à une erreur humaine, un frein de parking mal serré, ou à une pente inversée du poste à quai.

NOS SOLUTIONS

A) Système de calage ou d'immobilisation du véhicule à quai
La maîtrise du risque implique l'asservissement de la porte au dispositif de calage ou de blocage. La porte ne pourra être levée ­électriquement que si la cale est mise. Une alarme sonore préviendra l'utilisateur du danger lors de l'ouverture manuelle de la porte. De plus, le calage évite ­l'avancée ou même le départ intempestif (dans le cas du Stop trucks® et du bloqueur manuel) du camion pendant le transbordement.

IV. Risque de chute

RISQUES D’ACCIDENTS

 

Risques de chute de piétons ou d’engins depuis le quai.

 

NOS SOLUTIONS

A) Barrières de quai
Les barrières à verrouillage automatique sont asservies aux équipements de quai. Elles permettent d'interdire aux personnes et ­véhicules l'accès aux zones sensibles. Une barrière peut par exemple se verrouiller dès qu'une table élévatrice de quai descend et éviter ainsi tout risque de chute.

B) Garde-corps fixes
Garde-corps hauteur 1100 mm livré au mètre linéaire avec platines de chevillage

C) Niveleur Body Guard à lèvre antichute
Le niveleur à lèvre antichute dispose d'un dispositif anti-écrasement des personnes. Au repos, la lèvre sort sur le dessus du niveleur et crée un obstacle à l'intérieur qui protège la porte des chocs et empêche la chute d'engins lorsque la porte est ouverte.

V. Risque de basculement des remorques dételées

RISQUES D’ACCIDENTS

Il existe un risque de ­basculement de la remorque dételée lors des opérations de chargement avec un chariot élévateur en cas de défaillance ou de rupture des béquilles de la remorque.

NOS SOLUTIONS

A) Béquilles de sécurité
Elles servent à caler les remorques pendant le transbordement, lorsque celles-ci sont dételées du tracteur. Leur hauteur est réglable grâce à une manivelle ou à un cric.

B) Tréteau de sécurité
Le tréteau ne cale pas directement la remorque dételée mais est présent sous celle-ci pour la sécuriser en cas de rupture ou de défaillance d’une de ses béquilles. Il ne dispose pas de cric de levage, mais sa hauteur est réglable (verrouillage par broches).

C) Tréteau de sécurité renforcé et tréteau surbaissé (pour l’arrière des remorques). Ils sont conçus pour empêcher l’affaissement des remorques à suspension pneumatique.

 

VI. Glissade sur le pont de liaison lors d’intempéries

RISQUES D’ACCIDENTS

Protéger les zones de transbordement des intempéries

Lorsque l’auvent existant ne permet pas de protéger efficacement les risques de glissades lors des opérations de transbordement sont accrues à cause de la pluie et du gel.

NOS SOLUTIONS

A) Tunnel de chargement et sas d’étanchéité
Les tunnels permettent d’assurer des conditions de ­travail ­confortables en protégeant aussi bien le personnes que les marchandises à transborder en particulier lorsque le ­bâtiment ne possède pas d’auvent dans la zone de ­chargement ou que celui-ci est trop court.

B) Sas gonflable
Le sas d’étanchéité gonflable assure la liaison étanche entre l’arrière du camion et le mur de l’entrepôt. Il permet de minimiser les pertes calorifiques et protège le personnel des intempéries pendant les opérations de chargement et ­déchargement des remorques à quai.

C) Revêtement antidérapant
La peinture phonique antidérapante constituée de résine époxy à grains atténue également les bruits de roulement.

VII. Collision ou chute à l’intérieur d’une remorque

RISQUES D’ACCIDENTS

Limiter les risques de collision dus à un manque d’éclairage

Lorsque la luminosité à l’intérieur des remorques est réduite ou lorsque l’on travaille en poste de nuit, il est important de prévoir un dispositif d’éclairage directionnel additionnel en plus des éventuels éclairages installés sur les engins de manutention car ceux-ci, lorsqu’ils existent, voient leur efficacité le plus souvent limitée par la charge transportée.

 

NOS SOLUTIONS

 

 

La mise en place d’un éclairage additionnel permet d’éclairer les zones les plus dangereuses et de supprimer les contrastes ­lumineux nécessitant un temps d’adaptation de la pupille, source potentielle de danger.
Produit CE conforme aux directives suivantes : Directive 2004/108/CE - Directive 2006/95/CE - Directive 2011/65/CE

A) Projecteur de quai à LED à éclairage directif - Réf. PJQU100
Ce projecteur de quai directionnel à LED est conforme à la directive INRS ED6059 : Il permet un éclairage à l’intérieur des remorques à 10 m de 110 lux.

B) Projecteur de quai à LED à angle d’éclairage large - Réf. PJQU90
Ce projecteur de quai à LED permet ­l’éclairage de zones grâce à son angle d’éclairage large.

C) Projecteur de quai halogène - Réf. PJQU60

VIII. Protection des bâtiments et du matériel de quai

RISQUES D’ACCIDENTS

Les chocs répétés entre les camions et les quais de chargement mal ­protégés entraînent une détérioration inexorable des bâtiments, structures et matériels de quai.

NOS SOLUTIONS

Butoirs mobiles de quai
Protégez vos quais de manière vraiment efficace et durable avec les butoirs mobiles EXPRESSO.

Les camions équipés de suspensions pneumatiques étant de plus en plus nombreux, les butoirs de quai fixes (traditionnels) ne peuvent résister longtemps à la pression (va-et-vient vertical) exercée par les semi-remorques pendant les opérations de transbordement. Il s’ensuit une détérioration rapide du caoutchouc. Une fois les butoirs détruits, c’est le bâtiment qui encaisse les chocs des véhicules. La solution : le butoir mobile, il suit en permanence les variations de hauteur des véhicules.

portrait.blocker.info